PRIEUR (B.)


PRIEUR (B.)
PRIEUR (B.)

PRIEUR BARTHÉLEMY (1536-1611)

Sculpteur français de religion réformée, dont la fille Madeleine épousa le sculpteur Guillaume Dupré, Prieur est nommé en 1594 sculpteur du roi, au détriment de Germain Pilon fils. On le trouve, cette même année, travaillant au Louvre, à la décoration de l’aile sud de la Grande Galerie, mais ses principaux ouvrages ont été réalisés pour les Montmorency: il exécute les deux gisants de marbre (musée du Louvre) et les deux priants de bronze (disparus) qui ornaient le mausolée du Connétable et de sa femme Madeleine de Savoie, élevé par Jean Bullant en l’église Saint-Martin de Montmorency, et fait pour le monument du cœur du Connétable, du même Jean Bullant, les trois statues de bronze accompagnant la colonne torse (ensemble passé des Célestins au Louvre). On doit encore à Prieur le buste de Christophe de Thou (mort en 1582) avec deux génies nus de bronze, à demi couchés (musée du Louvre), la statue agenouillée de sa première femme Marie de Barbançon-Cany, morte en 1601 (pierre, musée du Louvre), enfin les chiens en bronze de la fontaine de Diane à Fontainebleau (aujourd’hui au Louvre).

Les statues allégoriques qui lui avaient été commandées pour les monuments des cœurs de Henri IV et de Marie de Médicis à la chapelle des jésuites de La Flèche ne furent pas exécutées. Les inventaires après décès de Prieur (Société de l’histoire du protestantisme français , 1949) et de Guillaume Dupré son gendre (Mémoires de l’académie d’Angers , 1947-1950) ont apporté des éléments essentiels à notre connaissance de son œuvre. Le premier, en particulier, a révélé que ce sculpteur avait produit, outre de grands ouvrages monumentaux, de nombreux petits bronzes, exécutés avec la collaboration de plusieurs aides.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prieur — prieur, eure [ prijɶr ] n. • XIIe; fém. 1390; lat. prior « premier de deux, supérieur », spécialisé en lat. ecclés. ♦ Supérieur, supérieure de certains couvents (dits prieurés). Prieur, Père prieur. Prieure, Mère prieure. ● prieur, prieure nom… …   Encyclopédie Universelle

  • prieur — PRIEUR. s. m. Celuy qui a la superiorité & la direction dans un Monastere de Religieux. Prieur claustral. Prieur Conventuel. Prieur Commendataire. les Prieurs Commendataires n ont point de direction sur les Religieux. le Pere Prieur. le Prieur… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Prieur — is: *The French word for and derived from the Latin substantive Prior *A surname: **Pierre Louis Prieur **Yves le Prieur …   Wikipedia

  • Prieur — ist der Familienname folgender Personen: Claude Antoine Prieur (1763–1832), Offizier, Wissenschaftler und ein Politiker während der Französischen Revolution Pierre Louis Prieur (1756–1827), französischer Politiker Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Prieur — Fréquent en de nombreuses régions, notamment en Normandie et en Bourgogne, correspond à la fonction de prieur (celui qui était à la tête d un établissement religieux), le nom étant sans doute employé sous forme de sobriquet …   Noms de famille

  • prieur — Prieur, Il vient de Prior. Le prieur et la prieure, Primus et Prima, B …   Thresor de la langue françoyse

  • Prieur — Pour les articles homonymes, voir Prieur (homonymie). Le statut de prieur est une dignité administrative et hiérarchique au sein d une communauté religieuse chrétienne. Prieur vient du latin prior, le premier. Féminin : prieure, sous prieure …   Wikipédia en Français

  • PRIEUR — s. m. Celui qui a la supériorité et la direction, dans certains monastères de religieux. Prieur claustral. Prieur conventuel. Le père prieur. Prieur régulier.   Sous prieur, Celui qui a la supériorité, la direction, dans un monastère de religieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRIEUR — n. m. Supérieur dans certains monastères. Prieur claustral. Prieur conventuel. Le père prieur. Prieur régulier. Sous prieur, Celui qui a la direction dans un monastère après le prieur. Le père sous prieur. Prieur commendataire, Bénéficier qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prieur — (pri eur) s. m. 1°   Prieur conventuel régulier, ou, simplement, prieur, celui qui régit des religieux en communauté ; il est opposé à prieur conventuel séculier et commendataire ; il ne diffère de l abbé que de nom ; il en a toute l autorité.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.